FAQ UBF - Questions fréquemment posées

Les réponses à vos questions sur le procédé anti-calcaire UBF

Les réponses à toutes vos questions sur l'appareil anti-calcaire UBF : principe de fonctionnement, efficacité, installation, effets sur la santé...

 

FONCTIONNEMENT

L'appareil anti-calcaire UBF fonctionne sur la technologie de l'électronique.

Comment fonctionne l’appareil électronique à Ultra Basses Fréquences ?

Un boîtier électronique émet des ondes dans une très large variété de fréquences, y compris les Ultra Basses Fréquences.

Un inducteur (un bobinage réalisé au moyen d’un câble autour de la canalisation) retransmet ces ondes à l’eau au travers de la paroi de la canalisation, qu’elle soit en métal ou en plastique. Ces ondes, c’est de l’énergie qui, par l’agitation produite, modifie les liaisons entre les molécules et à l’intérieur des molécules. L’eau elle-même a certaines de ses caractéristiques qui sont modifiées, ainsi elle augmente son pouvoir solvant donc son pouvoir de dissolution.

L'UBF est-il un électroaimant ?

En apparence, effectivement, il ressemble à un électroaimant. Mais bien qu’il produise également un champ magnétique, ce dernier est de très faible intensité. L'appareil UBF utilise le champ électrique et émet des ondes dans une grande variété de fréquences incluant les ultra basses fréquences, ce qui explique qu’il agit sur un plus grand nombre de particules d’où sa grande efficacité. L’électroaimant émet dans des fréquences (basses et moyennes) qui ne sont efficaces que si l’on est à l’intérieur de valeurs limitées en dureté, vitesse, débit… donc des résultats très aléatoires. L’électroaimant ne peut être installé sur une canalisation en acier galvanisé ou alors il faut une très forte intensité donc des courants vagabonds et un risque de corrosion.

Quel est le coût de fonctionnement de l’appareil UBF ?

Coût symbolique : celui de la consommation d’une ampoule électrique basse consommation, avec une alimentation en 220V.

Qu’y a-t-il comme maintenance ?

Le procédé UBF ne nécessite aucune maintenance, ni réglage, ni consommable (c’est l’atout le plus apprécié par les responsables de maintenance qui ont ainsi un souci de moins). Bien entendu, la maintenance et l’entretien des réseaux reste, elle, indispensable.

L’appareil est-il compatible avec un traitement chimique ?

Parfaitement. Dans la plupart des cas, il y a même un effet de synergie qui va permettre de réduire la concentration de produits chimiques, l’objectif étant de les supprimer. Tout dépend du problème à régler.

EFFICACITÉ

L'UBF est l'un des plus performants appareils anti calcaire du marché.

A quel moment y a-t-il un effet ?

Lorsque l’eau est soumise au champ électrique donc au moment où elle traverse l’appareil : en passant dans le bobinage, une majorité d’ions calcaire (Ca++ et CO3--) vont s’attirer et former des cristaux de calcaire (de forme aragonite) ayant la particularité de ne pas s’agglomérer entre eux (ils se mettent en suspension dans l’eau) et de ne pas avoir un pouvoir incrustant. De même, c’est au moment où elles traversent le champ magnétique que l’énergie produite va fragiliser les bactéries (elles seront donc moins aptes à se reproduire et beaucoup plus sensibles à un traitement de chlore ou autre biocide dont la concentration pourra être réduite).

Sur quelle distance agit l’appareil UBF ?

En traversant l’appareil UBF, l’eau a été énergisée ; elle a le pouvoir de dissoudre progressivement les dépôts existants. La durée de la rémanence dépend de la puissance du modèle installé. Pour qu’elle s’exerce, il faut que l’eau circule. Avec l’appareil UBF, s’il est bien adapté au volume d’eau traité, son action restera efficace même sur des réseaux très étendus et avec des débits élevés (supérieursà 1000m3/heure).

L’UBF convient-il pour des températures supérieures à 50 °C ?

Oui, il convient même pour traiter la vapeur (100 °C), il est donc parfaitement adapté pour les réseaux ECS souvent à 65°C.

INSTALLATION

L'UBF, facile à installer, ne nécessite aucune maintenance : un atout considérable !

L’UBF peut-il être installé sur une canalisation en plastique ?

Oui, au contraire les ondes traversent encore plus facilement une canalisation en plastique qu’une canalisation en métal. C’est d’ailleurs le procédé idéal pour les canalisations en PER qui, peu étanches à l’air, favorisent la corrosion, les bactéries, les boues...

Jusqu’à quel diamètre peut-on traiter ?

Pratiquement pas de limites, l’appareil est monté sur des canalisations de 1 mètre de diamètre et il y a possibilité d’aller bien au-delà.

LES ULTRA BASSES FREQUENCES ET LA SANTÉ

Les ondes à Ultra Basses Fréquences ne présentent aucun risque pour la santé.

Le fait d’envoyer des ondes a-t-il un effet négatif sur la santé ?

Non, l’énergie en jeu est plus faible que celle reçue en regardant la télévision, donc sans danger.

Peut-on consommer l'eau traitée par l'UBF ?

Oui, la potabilité de l’eau est conservée car la composition chimique de l’eau n’est pas modifiée. Tous les minéraux restent présents dans l'eau, le calcaire n'est pas supprimé mais est sous forme non incrustante.

L'UBF bénéficie-t-il d'une ACS (Attestation de Conformité Sanitaire) ?

Non et c’est bien mieux. Il en est dispensé. L’ACS est réservée aux appareils qui peuvent présenter un risque car ils sont en contact avec l’eau. En outre, l’installation de l’appareil ne nécessitant aucuns travaux de plomberie, il n’y aucun risque d’introduire des bactéries et donc pas d’obligation de procéder à une désinfection du réseau.

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question ?

RAPPEL GRATUIT

Poser une question sur cette information :