Fonctionnement de l'UBF

Les ultra basses fréquences : une technologie innovante pour traiter l'eau calcaire

L’UBF est un procédé innovant : un traitement électronique de l’eau par Ultra Basses Fréquences ce qui apporte la fiabilité souhaitée.

L'UBF est constitué :

  • d’un boîtier contenant des composants électroniques qui transmet à l’eau des signaux variables en fréquences et en puissance
  • d’un inducteur bobiné autour de la canalisation (convient pour tout diamètre qu’il soit en acier, en cuivre ou en plastique) qui retransmet à l’eau ces ondes.

Les atouts de l'appareil UBF :

Au plan de la technologie : il a une longueur d'avance sur les autres appareils qui, pour la plupart, ont été conçus il y a déjà plus de 20 ou 30 ans et ne bénéficient pas alors des plus récentes découvertes.
Ainsi, l'appareil UBF utilise le champ électrique davantage que le champ magnétique, ce qui permet d’avoir des ondes dans une grande variété de fréquences incluant les Ultra Basses Fréquences. C’est ce qui permet d'agir (de polariser) sur un plus grand nombre de particules sans nécessiter le recours à une forte intensité du champ magnétique (qui présente de gros inconvénients) puisqu'il n'est pas utilisé. Ainsi, l’eau voit son pouvoir de dissolution augmenter, les liaisons intermoléculaires sont modifiées (des particules vont s’assembler tandis que des amalgames constitués vont se dissocier, se désagréger) ou se réorganiser différemment.

Au plan pratique, il n'est pas "intrusif" : extérieur à la canalisation, il ne modifie pas le bon écoulement de l’eau qui doit être une priorité. Sans contact avec l'eau, l’UBF n'a pas besoin d'ACS (Attestation de Conformité Sanitaire), il ne modifie pas la potabilité de l’eau, ne peut pas s'encrasser, il conserve ainsi toute son efficacité dans la durée.
Au contraire de trop d’appareils qui en cherchant à améliorer leur efficacité créent des effets secondaires, parfois très problématiques. Chicanes, filtres, réduction de la section de passage de l’eau… créent des pertes de charge qui peuvent contribuer à déséquilibrer le réseau, à réduire la vitesse de l’eau et lui faire chuter la température sous le seuil de 50 °C.

Installation facile : il ne nécessite pas de coupure de canalisation d’eau donc pas de plomberie et des frais en moins, pas d’arrêt de la chaudière et aucune perturbation pour les usagers. Elle est réalisée par l'un de nos techniciens ou par votre installateur.
Un procédé sans maintenance : ni consommable, ni réglage, ni entretien.

Contactez-nous !

Champs obligatoires *

 

Europaz sous 48 h Votre réponse sous 48 heures

Passé ce délai, merci de vérifier que notre réponse n'est pas bloquée par votre serveur de mail [ anti-spam ] ou appelez-nous au 01 40 50 32 85.

Poser une question sur cette information :