Le tartre

Entartrage de la chaudière ou du ballon d'eau chaude

Ce qui importe n’est pas d’éliminer le calcaire, mais de lui faire perdre son pouvoir d’incrustation et donc de limiter l’entartrage.

Pourquoi traiter le calcaire ?

  • Surconsommation d'énergie : le tartre fait isolant et limite donc l'échange thermique. Déjà avec " 1 mm de calcaire sur une résistance, c'est 10 % d'énergie gaspillée " pour obtenir la même température donc une possibilité d'économies à privilégier.
  • Débit insuffisant : si les canalisations sont colmatées.
  • Les équipements de production d’eau chaude durent moins longtemps : en s’entartrant, la chaudière ou le ballon deviennent moins performants et s’usent prématurément nécessitant des interventions en détartrage onéreuses, les mitigeurs grippent, les douchettes et mousseurs se bouchent... jusqu’au jour où il faut les changer.
  • Des traces de calcaire inesthétiques sur la paroi de douche, l’évier, la robinetterie... Certes, on peut utiliser du vinaigre blanc ou un produit anti calcaire mais c'est agressif pour toutes les surfaces qui petit à petit vont perdre brillance et glissant, ce qui facilitera ensuite l’accrochage du calcaire. (Verser régulièrement du vinaigre sur un mitigeur ou autre mécanisme parce qu’il est grippé en raison du calcaire, c’est l’assurance de devoir le changer rapidement, il va vite se corroder de l’intérieur car c'est de l'acide).
  • Surconsommation des produits d'entretien : lorsque l'eau est dure, on consomme plus de savon, shampooing, lessive, détergents...
  • Inconfort : dessèchement de la peau qui tire, démangeaisons..., linge rêche.

Brise-jet de robinet entartré

La solution de l'adoucisseur :

On pourrait penser que s'équiper d'un adoucisseur est le bon choix puisqu'il élimine une partie du calcaire et pourtant ce n’est pas si simple car en résolvant un problème, il en crée d’autres. Plus l’eau est adoucie et plus elle est corrosive. Par ailleurs, sa maintenance est une réelle contrainte. Et au plan écologique, ce n’est pas un procédé satisfaisant (rejet de produit polluant et surconsommation d’eau) ; un seul adoucisseur a peu d’effets, mais en France le parc est de plusieurs dizaines de milliers d’adoucisseurs dont un très grand nombre dans des maisons individuelles sans assainissement collectif, leur impact sur les nappes phréatiques et le sol est un problème dont on ne pourra toujours reporter la faute " sur les autres ".

Nos solutions écologiques pour limiter efficacement l'entartrage :

Nous proposons des appareils anti-calcaires à la pointe de la technologie, adaptés à chacun des marchés :

Poser une question sur cette information :